mercredi 12 décembre 2018

Le Pin - Pinus au bord de mer

Le Pin est le conifère par excellence des régions ventées : On trouve le Pin parasol dans le midi, le Pin des landes dans le sud ouest de la France, mais aussi le Pin noir d’Autriche, le Pin insignis dans les région plus douces…

Les Pin sont essentiellement des essences forestières, très employées pour le reboisement et donc d’une très grande importance économique. Beaucoup d’espèces essentiellement à développement modéré se rencontre dans les jardins.

On rencontre couramment  près de 10 espèces de Pin dans le commerce : Pin insignis (Pin de Monterey), Pin mugho mugus, Pin noir d’autriche (Pinus nigra var austriaca), Pin maritime (P pinaster), Pin parasol (P pinea), Pin sylvestre, Pinus parviflora ‘Glauca’, Pinus strobus, Pinus wallichiana (griffithii)…

Certains n’aiment pas le voisinage du vent et du sel : Pinus parviflora, Pinus sylvestris (Pin sylvstre), Pinus strobus (pin de weymouth), Pinus wallichiana (griffithii).

C’est un arbre résineux avec des feuilles en forme d’aiguilles groupées par 2 à 5.

Le fruit se nomme pin, il est formé par l’accroissement du cône femelle.

A la plantation ils sont moins rustiques au froid. Il peut être bon de les protéger les premières années en associant des arbustes.

Ils croissent dans des sols pauvres pour la plupart ce qui convient parfaitement au bord de la mer. Les sols du bord de mer peuvent être très calcaire ou très acide. Il est bon de connaître les exigences des espèces :

  Ne supporte pas le calcaire : Supporte un peu le calcaire : Résistant au calcaire : 1ère ligne :  2è ligne :
Pinus contorta : Beach pine (Pin des plages !) x     X  
Pinus halepensis : Pin d’alep     x   X
Pinus laricio : Pin de corse x       X
Pinus laricio var.nigricans austriaca : Pinus nigra var austriaca ; Pin noir d’Autriche      x   x
Pinus mugho , Pinus montana : Pin des montagnes     x   X
Pinus muricata : Pin de l’évêque    x    x  
Pinus pinaster ou maritima : Pin maritime  x     X  
Pinus pinea : Pin parasol, Pin pignon x    
Pinus radiata ou Pinus insignis : Pin de Monterey        x  
Pinus thumbergii : Pin noir du Japon x     X  
           

Pinus contorta : Pinus bolanderi – Beach pine (Pin des plages !)

autre nom : Pin de Murray, Pin tortillé

Origine : Littoral Pacifique de l’Amérique du Nord de l’Alaska à la Californie.

C’est un excellent brise vent, rustique. Aux Etats-Unis on l’apelle Beach Pine soit pin des plages, c’est en effet son habitat naturel.
Il a peu de valeur décorative : son feuillage est vert foncé, ses aiguilles courtes, son port tortueux. Il est fort pitoresque avec sa cime dense et arrondie, son écorce brun rouge foncé,marquée d’orange et de violacé, ses rameaux orangés et ses feuilles vert jaunâtre à reflet métalliques. Il ne dépasse pas 10m de haut, avec un tronc plus ou moins flexueux et tourmenté.

C’est une essence forestière importante en Angleterre qui s’adapte bien aux sols tourbeux de l’Ouest.
Il croit en sol très pauvre, sableux. Il supporte très bien les vents les plus violents, ce qui le rend fort précieux pour retenir les dunes. Il ne supporte pas le calcaire ni les sols lourds et compacts.

Pinus halepensis – Pin d’Alep, Pin de Jerusalem

Origine : Pourtour méditerranéen, de l’espagne jusqu’en Asie mineure.

C’est le Pin familier sur les sols sec en montagne et près des côtes de la Méditerranée. Il atteint 20m. Son écorce est brun rougeâtre, profondément fissurée.  On le reconnaît à ses branches et à ses rameaux gris pale presque blancs. Ses aiguilles sont longues et minces, groupées par deux. Ses cônes sont rougeâtre. Son bois a peu d’intérêt, on y extrait de sa résine de l’essence de thérébinthe et en Grèce, elle entre dans la composition du vin réisné. Il résite à plus de -10°C mais il est gélif surtout lorsque’l es jeune : -6.

Pinus laricio : Pinus nigra var. maritima - Pin de Corse

Origine : Corse, Sardaigne, Sicile, Italie

Arbre élancé qui peut atteindre 40m de Haut. Type qui a donné  naissance à tout un groupe de pins qui possèdent des caractéritiques similaires. Ils supportent une grande variété de sol différents, le vent et les embruns. Ce sont de grands arbres de croissance assez rapide, ce qui leur donne un aspect un peu ingrat dans les premières années. Son écorce brune est rugueuse. Ses aiguilles sont groupées par deux. Le pin de Corse diffère de ses sous-espèces par le port des branches, à anlge droit par rapport au tronc élancé.
Il préfère les sols sablonneux et secs il est calcifuge (craint le calcaire). C’est lui qui résisterait le moins bien à un sol très calcaire, et le mieux aux embruns très chargés de sel de méditerranée.
Dans sa région d’origine, il est utilisé comme brise vent et planté aussi pour son bois.

Pinus laricio var.nigricans austriaca : Pinus nigra var austriaca -  Pin noir d’Autriche

Origine :  Autriche, Italie, Balkan

Cet arbe atteint 20m à 30m. (moins haut que le pin laricio) Il est très répandu en Europe centrale et méridionale. Son port est conique large puis en parasol. Les branches  garnissent la base  lorsqu’il est jeune. Ses branches les plus élevées sont sombres brun noirâtre, ses rameaux sont fauves ou jaunâtre, ses aiguilles robustes, ses bourgeons ovoides. Cône de 3 à 8cm.
Il préfère supporte les terrains calcaires et lourds, moins bien les sols siliceux.

Il a été Introduit dans les bois et parcs du littoral de la manche, à partir des côtes du nord. On les plante comme brise vent, en isolé, en groupe ou en boisement.

Pinus mugho , Pinus montana  – Pin des montagnes

Origine : Indigène en France dans les pyrénées et les alpes. Tyrol à 2000m alpes orientales et les carpates.

Il ne dépasse jamais 3m. Son port est étalé et donc adapté à résister au poid de la neige. Il se développeme assez rapidement. Son feuillage est très dense. Ses aiguilles sont vert soutenu, et ses jeunes pousses vert tendre.
La nature du sol (même calcaire) et les températures les plus basses lui importent peu. Il peut filtrer les vents violents au bord de mer.

Pinus muricata : Pin de l’évêque

Origine : Californie au bord de la mer côte rocheuse

Atteint 15 à 20m. Les anglais l’apellent Pin de lévêque (Bishop’s pine). Son port est dense et étalé et reste garni jusqu’à la base, ou ses premières branches forment commeun large juppon. Ses aiguilles sont dures vertes foncé  au début de sa croissance, puis bleuissent par la suite. Il accepte plus facilemnt le froid et le calcaire. Les tentatives de reboisement en France semblent avoir été ébandonnées.

Pinus pinaster ou maritima – Pin maritime, Pin des Landes

Origine : Ouest du bassin méditerranéen et Afrique du Nord, il est naturalisé du Portugal à la France. Il a été introduit dans les dunes littorales dans les landes pour fixer le sable et boiser les terrains marécageux et parfois pour la production de l’essence de thérébinthe naturelle (gemmage). Il acidifie beaucoup les sols. On le rencotnre aussi dans les Maures et Esterel ou les sols sont acides.

Sa cime aplatie peut atteindre 30m de haut. Son écorce est brun rougeâtre et profondément fissurée.  Les cônes ou pomme de pin peuvent atteindre 15cm de long et persistent dans l’arbe pendant des années. Ils sont souvent groupés en grappe. Les aiguilles sontd’un beau vert groupées par deux.
Il s’adapte tout a fait à la zone littorale. Il préfère les sols acide et refuse les sols trop calcaires. Il supporte un sol maigre mais un sol profond lui assure une croissance rapide. Il très répandu sur le littoral, il est utilisé pour le reboisement et la fixation des dunes.

Pinus pinea : Pin parasol, Pin pignon

Orignie : Bassin méditerranéen

Cet arbre qui atteint 15m est caractérisitque par sa couronne large arrondie en forme de parasol. Sa feuille est vert foncé glauque, souple réunie par 2 jusqu’à 18cm de long. Les cônes sessiles globuleux souvent solitaire restent fermés trois ans, donnent des graines commestibles (pignons).  Son écorce brun rougeâtre forme de longues plaques.
Il aime les sols poreux, supporte bien les sols calcaires. Accorder lui un emplacement  lumineux, chaud. Il va très bien en isolé, pour une zone d’ombrage.
Il résiste mieux au froid lorsqu’il a eu un été bien ensoleillé.

A la plantation arrimer le bien à l’aide d’un ou plusieurs tuteurs afin que son tronc reste bien droit.

Pinus radiata ou Pinus insignis – Pin de Monterey

Origine : Pénisule de Monterey en Californie.

20m à 30m. C’est un arbre de taille imposante et résistant au vent. Son port est d’abord conique puis sa cime devient arrondie. Il pousse rapidement il est capable de dépasser 30 mètres de haut, doté d’un puissant houppier à fortes branches. Ses branches aux extrémités sont recourbées.
Ses aiguilles sontvert vif. 3 aiguilles de 10 à 14cm de long souple. C’est un arbre d’une grande beauté. Ses cônes restent longtemps sur l’arbre jusqu’à 15cm.
Ses fleurs mâles et femelles sont distinctes mais portées par un même individu : nombreux sacs de pollen pour les éléments mâles, fleurs femelles sur un court pédoncule évoluant en cônes dissymétriques de grosse taille.
Il est  sensible au froid dans jeune age : – 15°C. Très sensible au froid qui nécrose ses aiguilles et peut l’anéantir en dessous de -15°c. Craignant les sécheresses prolongées, c’est sur la frange littorale qu’il s’exprime le mieux, d’autant qu’il résiste très bien aux embruns.
Il aime les sols légers sableux.  Il est peu exigeant vis à vis de la richesse minérale. Il ne résiste ni au calcaire, ni aux sols mal drainés, ni  à l’atmosphère déssechante.

On le plante en isolé, groupe, comme brise vent. C’est peut être le meilleur pin brise vent.
Il est exploitable à partir de 50 ans. Sa longévité est importante pour un pin, excédant deux siècles.
C’est pourtant une essence employée à grande échelle au niveau mondial pour des boisements de production, notamment dans l’hémisphère sud : papeterie et en caisserie (Nouvelle Zélande, Australie, Chili et Afrique du Sud).

En Bretagne, hormis quelques rares essais en production sylvicole, c’est avant tout sur le littoral qu’on rencontre le pin de Monterey, où il constitue un élément  paysager de la frange côtière et une essence de protection contre le vent et l’érosion.

Avec le Cyprès de Lambert, le pin de Monterey est une essence incontournable du littoral dont il forge les paysages.

Pinus thumbergii  – Pin noir du Japon, Pin de Thumberg

Ce Pin qui atteint 35m est voisin du Pin de Monterey. Ils se se régale des embruns à conditions que l’atmosphère soit humide.
Il est calcifuge il aime les sols pauvres, acides et sableux.

Orignie : Il pousse à l’état spontané à la limite des vagues au Japon

 

Contact

Téléphone bureau : 02 98 74 53 59  Jardinerie : 02 98 74 56 03
email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

adresse : Kernon 29790 CONFORT MEILARS

statistique site ladan

Visiteurs
1
Articles
171
Liens internet
6
Compteur d'affichages des articles
604939

Informations

Mentions légales

SARL Pépinières Ladan

Conditions
A propos

qui est en ligne site ladan

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne

[ Reset Settings ]